top of page

7 CONSEILS POUR PARLER AUX JOUEURS LORSQU'IL Y A DES PROBLEMES

Je sais qu’en tant qu’entraîneurs, nous avons tous des moments où nous devons parler aux joueurs des problèmes qu’ils ont ou qu’ils causent. Il n’est pas toujours facile de parler aux joueurs de leurs performances ou d’un aspect de leur jeu sur ou en dehors du terrain, mais il est essentiel que vous vous compreniez et que vous vous assuriez de le faire de la meilleure façon possible.


Lorsque vous vous préparez à parler à un joueur des problèmes qu’il cause dans votre club, il est crucial d’aborder la conversation avec un état d’esprit constructif et axé sur les solutions.


Voici un guide étape par étape pour vous aider à naviguer efficacement dans la discussion :

  1. Réflexion sur soi-même :


Prenez le temps de réfléchir aux questions et aux préoccupations spécifiques que vous souhaitez aborder. Assurez vous d’avoir une compréhension claire des problèmes et de leur impact sur le club.


2. Choisissez le bon moment et le bon endroit :


Trouvez un cadre privé et confortable où vous pouvez avoir une conversation ouverte et honnête sans distractions. Choisissez un moment où vous et le joueur pouvez consacrer suffisamment de temps à la discussion.


3. Préparez vous :


Rassemblez toutes les informations pertinentes, telles que les enregistrements d’incidents, les commentaires des entraîneurs ou des coéquipiers, ou d’autres documents qui peuvent étayer vos points au cours de la conversation. Ainsi le joueur verra que vous savez , que vous ne parlez pas sans connaitre le sujet .


4. Concentrez-vous sur le comportement, pas sur la personnalité :


Au cours de la conversation, mettez l’accent sur les comportements ou les actions spécifiques qui causent des problèmes plutôt que de porter des jugements personnels. Cela peut aider le joueur à se sentir moins sur la défensive.


5. Adoptez un ton calme et respectueux :


Approchez le joueur avec calme et respect. Évitez le langage conflictuel ou accusateur. Faites preuve d’empathie et de compréhension.

Utiliser la CNV : Communication Non Violente


6. L’écoute active :


Permettez au joueur d’exprimer son point de vue et ses sentiments. Écoutez attentivement, posez des questions de clarification et faites preuve d’empathie. Cela aidera le joueur à se sentir entendu et compris.


7. Discutez des conséquences :


Faire prendre conscience au joueur des conséquences potentielles de ses actes, tant pour lui-même que pour le club. Cela peut inclure une suspension, des amendes ou même l’expulsion de l’équipe.


Tu as aimé cet article ? Laisse un commentaire et partage le !



571 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page