top of page

6 CONSEILS POUR LES PARENTS : COMMENT SOUTENIR VOTRE ENFANT / JOUEUR ?

PARENTS COMMENT SOUTENIR LES ENFANTS ?


Il n’y a rien que les parents veulent plus que de soutenir et d’apprécier avec succès le football de leur enfant, ou tout autre sport. Mais comme le savent ceux qui ont élevé un joueur de football, c’est souvent un travail plus important que vous ne le pensez. Il y a beaucoup de hauts et de bas, et c’est une grande responsabilité. Après tout, l’influence et l’impact que vous avez sur votre enfant / joueur, à la fois dans le football et dans la vie, sont énormes.

Tous les parents de footballeurs veulent « bien faire les choses ». C’est pourquoi il est bon de connaître certaines des pratiques éprouvées, étayées par des recherches, que vous pouvez utiliser pour soutenir au mieux votre enfant / joueur.


Vous trouverez ci-dessous quelques conseils pour maximiser votre rôle en tant que parent de footballeur.


1. DONNER LE BON EXEMPLE


Vous n’avez pas besoin d’avoir été un joueur de football pour aider votre enfant / joueur. Que ce soit par le biais de votre travail, de vos séances d’entraînement au gymnase ou de votre passe-temps, vous communiquez de bonnes habitudes et des valeurs, telles que l’autodiscipline, l’engagement, la façon de surmonter les obstacles et la fierté de vos réalisations. Laissez vous guider par le fait que les enfants donnent également l’exemple de l’attitude de leurs parents, comme l’esprit sportif. L’honnêteté et la responsabilité sont très importantes.

Il est important qu’ils s’entraînent avec concentration et intensité, pas seulement pour les amener au sommet de notre classement, et c’est quelque chose que vous pouvez aider à surveiller. Il en va de même pour tout entraînement que votre joueur fait seul - vous pouvez l’aider à comprendre la valeur de la façon dont il travaille lorsque personne ne regarde.


2. METTEZ L'ACCENT SUR L'ATTITUDE ET LES COMPORTEMENTS SPORTIFS


Bien que le respect des entraîneurs, des coéquipiers et des adversaires soit fondamental, il y a encore plus à apprendre des sports d’équipe. CONCENTREZ VOUS sur le fait que votre enfant soit d’abord et avant tout un joueur d’équipe et de faire tout ce qu’il peut pour soutenir son équipe, même lorsqu’il est assis sur le banc. Son attitude est une marque de son succès et constitue un exemple remarquable pour nous tous. Les attitudes des joueurs sont souvent guidées par celles de leurs parents ou de leurs modèles.


3. AIDEZ VOTRE ENFANT / JOUEUR UNIQUEMENT S'IL EN A ENVIE


L’entraînement individuel, en particulier, est un excellent moyen de passer du temps avec votre joueur et de le soutenir, s’il le souhaite. Vous pouvez le faire en lançant ou en récupérant des balles, et même en leur tenant compagnie pendant l’entraînement individuel, par exemple lorsqu’ils s’entraînent à faire des passes contre un mur ou à jongler. L’entraînement individuel est également une bonne occasion de mettre en évidence le développement des compétences, un aspect du jeu qui est uniquement sous le contrôle de votre joueur. Encouragez, mais ne poussez pas. La motivation pour faire un entraînement supplémentaire doit venir de votre joueur.


4. APPRENEZ A CONNAITRE L'EDUCATEUR DE VOTRE ENFANT / JOUEUR


Établissez une familiarité et une confiance avec l’entraîneur de votre joueur. De cette façon, vous pouvez être assuré que cette personne a l’expérience et le tempérament nécessaires pour avoir une influence positive sur votre enfant / joueur. Ensuite, vous pouvez être tranquille et laisser le coach faire son travail, en évitant les pièges d’essayer d’être le coach vous-même, au lieu d’agir comme un parent. Posez dès le début les bases d’une communication positive avec le coach, de sorte que lorsque vient le temps de poser une question ou de discuter d’un problème, vous ayez déjà établi une bonne relation. Si vous respectez le leadership de l’entraîneur, votre enfant / joueur le fera aussi.


5. COMMUNIQUEZ AVEC VOTRE ENFANT / JOUEUR


Une communication cohérente avec votre enfant / joueur est vitale. Comprendre les objectifs, les pensées et les émotions de votre joueur peut vous aider à les soutenir, et le fait que votre joueur exprime ces choses peut vous permettre à tous les deux de les comprendre. 

Cependant, laissez votre enfant / joueur montrer la voie au moment et à l’endroit pour avoir une discussion. Vous connaissez le scénario : le jeu se termine et vous avez hâte de parler. Mais peut-être que votre enfant / joueur ne veut pas. Si c’est le cas, laissez-les entamer la conversation. Vous constaterez peut-être qu’ils pensent ou ressentent quelque chose de différent de ce que vous avez supposé et de ce que vous avez peut-être communiqué à tort si vous avez parlé en premier. Lorsque nous ne sommes pas le joueur, que nous n’avons pas sa propre expérience, nous prononçons des mots que nous aimerions pouvoir retirer plus souvent que vous ne le pensez.

Communiquez des éloges pour l’effort et l’engagement avant tout, et faites toujours en sorte que la question ultime soit : t'es tu amusé ? Malgré les défis ou les déceptions, c’est la priorité numéro un pour la durée de la carrière de football de votre enfant / joueur. Évitez de critiquer, mais pas besoin d’en faire trop non plus. Trop d’éloges peuvent cesser de se sentir authentiques. Et n’oubliez pas que la communication est aussi physique : affichez un bon langage corporel pendant les séances d’entraînement et les matchs. Utilisez vos mains pour encourager, PAS pour signaler des conseils d’entraînement ou des gestes négatifs à l’autre équipe ou à l’arbitre.


6. NE VIVEZ PAS A TRAVERS VOTRE ENFANT / JOUEUR


Vivre ses propres espoirs et rêves à travers son enfant / joueur peut être l’un des défis les plus difficiles pour tous les parents, en particulier ceux des jeunes athlètes sérieux. Une équipe de haut niveau, une bourse d’études universitaires, voire une carrière professionnelle, ces objectifs ambitieux doivent être enracinés dans le joueur, et non motivés par les parents. Il peut y avoir une ligne fine entre encourager des objectifs aussi nobles et rendre ces objectifs trop personnels.

Essayez de garder une perspective, de vous inspirer de votre enfant / joueur et de demander conseil à d’autres parents et entraîneurs de football expérimentés.

Le jeu est un excellent moyen de passer du temps de qualité avec votre enfant / joueur, que ce soit sur le terrain, dans la voiture en route ou en regardant ensemble à la maison.


Que pensez-vous de cet article ?


Laissez nous votre avis sur cet article !





219 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page